logo Kasala

De la poésie à l’action

KASÀLÀ TUKKI*

Je suis Mar Ndiaye Le nomade

D’autres m’appellent Mar kasàlà Trait d’union entre le passé et le futur

Je suis l’artiste de la parole qui a quitté son Sénégal natal direction le Québec

Celui qui n’a pas craint l’hiver même ayant vécu dans l’été pendant toute ma vie

Je suis Celui qui a voyagé sur les ailes du kasàlà

Dieredief **à Marie-France depuis la France

l’embellisseuse aimante

artisane de la Cagnotte Ulule pour ce voyage sur les ailes du kasàlà

Celui qui est accueilli par la communauté kasàlà, d’ici et d’ailleurs

Ceux qui m’ont accueilli à bras ouverts la main sur le cœur

 

Guidé par le grand Maître Ngo Semzera Kabuta dit Jandhi

Que j’appelle moi-même le sage de Rimouski sur mer

Je suis Mar le conteur détenteur de mémoire

Celui qui a atterri à Montréal avec son sac à paroles

Accueilli par Diana Sainsily gratitude infinie reine du roi Maxime

Parents des princesses jumelles couronnées d’amour et de générosité

« Tonton Mar bienvenue » disent NAYLA ET JOYCE

Annick l’africaine contemporaine femme forte pleine d’humour

 

Danielle la poétesse dont les vers vivants font éclater nos tracas   

L’artisane du calligramme

 

Sêssi amazone du Dahomey la Maîtresse du kasàlà mosaïque

L’art de saisir la singularité de chacun en un clin d’œil   

Fidèle compagnon de guerre de Joshua

Nelly la Douce poétesse d’Adama qui

Au rythme des sons du balafon

T’amène au Mali par le sourire

Gentille La rieuse dont l’éclat de rire vous réchauffe le cœur

Artisane des Productions Colorées

Réalisatrice du chef d’œuvre KASALEO

Je suis Mar kasàlà le Conteur nomade qui a voyagé sur les ailes du kasàlà

Celui qui a rencontré le très grand maître Papa Kabuta petit par la taille mais Géant dans l’âme et la vision

 Je suis accueilli à Rimouski dans la maison  

Tout de suite j’ai ressenti l’Afrique en voyant la mère Thérèsa de Rimouski avec le sourire devant moi

Celle que l’on nomme Jeanne Marie Rugira La rieuse dont le rire nous donne envie de vivre

Mère de Tous

Grand-mère universelle

Femme lumière  Femme de cœur

J’étais comblé car je me suis souvenu de ma grand-mère Maguette Amory Samb qui me disait

Quand tu pars dans un village ou un pays   Observe bien et trouve-toi un papa, une maman

Et un ami de bon cœur et curieux

Ça facilite ton intégration

Je suis Mar l’alchimiste qui marche sur de l’or  Le savoir vaut de l’or

J’apprends à côté de celui que j’ai tout de suite adopté Comme papa Jean Kabuta

Et celle que j’appelle Maman Jeanne 

 

Je suis Celui qui a déballé son sac à paroles un matin

Avec des instruments traditionnels

Des outils traditionnels

Des tenues traditionnelles

Des récits traditionnels

Pour dire au Québec que je suis là

Fais-moi juste la place pour déclamer sur tes scènes le kasàlà contemporain

Je suis Mar apprenti dans l’école de la rue

Mar kasàlà le conteur

Mar le rêveur dont les visions éclosent dans le réel 

Mar je suis le nomade qui suit la boussole de son cœur

Mar je suis héritier et passeur de savoirs

Mar le flamboyant, je suis flamboyant d’humanité

Artiste je suis Mar kasàlà le conteur, je suis bien entouré

Co animateur des ateliers de kasàlà à l’université du Québec à Rimouski appelée UQAR

Avec Jean kabuta Le Maitre

 Pour les étudiants de 3eme année en Psychosociologie et un autre ouvert au public

Je suis Mar kasàlà Trait d’union entre les peuples

 Celui qui avec ses compagnons a déballé son sac à paroles à Rimouski

 Sur la scène des Bains Publics devant une salle comble !

 Dans Un spectacle qui unit les mondes, les paroles et les cœurs

Une soirée de partages autour du thème des migrations

Quel beau moment !

Ce fut l’occasion pour plusieurs de déclamer un texte dignement pour la première fois

De puissants chants qui ont su bercer la salle ont été entendus

Le lion et les lionnes ont rugi à ËTTU NDAJÉ

Écoutez ! Écoutez ! Écoutez !

Le Nom du spectacle ËTTU NDAJÉ est une expression Wolof

Qu’on emploie au Sénégal pour désigner un lieu de rencontre qui regroupe les populations

D’un même village ou d’une même contrée

Toutes les tranches d’âge s’y côtoient

Je suis Palétuviers des îles du Saloum qui se déplace avec ses racines jusqu’en Estrie

Cette fois ci sur la scène du « Baobab café de quartier » à Sherbrooke devant un public amoureux de l’oralité !

Gratitude à la famille Kasàlaction de L’Estrie pour ce beau travail accompli

Des personnes magnifiques

Jocelyne artiste amoureuse d’arts martiaux kung-fu

 Andrée sœur collaboratrice nourrisseuse des liens

Serge Boulanger spécial de la maison du lac

Joanne la généreuse artiste kasàleuse

Nicole La praticienne kasàleuse et apprentie dans l’art de l’Ubuntu

 Suzanne l’accueillante maîtresse dans l’art de l’hospitalité Amie fidèle d’Andrée

 Sans oublier l’équipe du Baobab Café Jeanne et Thibault

Et le président de la communauté Sénégalaise de Sherbrooke Ndongo et Mariétou

Qui voyage découvre disait le sage

Mar kasàlà le flûtiste ami des enfants

Mon slogan

« Tout pour le sourire de l’enfant »

Le chemin continue de se dessiner…

Je suis Mar le conteur détenteur de mémoires

Je suis Mar celui qui s’investit dans les écoles

Je suis Mar celui qui se respecte

Je suis Mar celui qui tient ses promesses

Je suis Mar

 Le Conteur nomade de l’Afrique

Je suis Mar celui qui affronte ses défis avec bravoure et persévérance

Je suis Mar celui qui n’abandonne jamais

Je suis animateur celui qui a déballé son sac à paroles !

Cette fois dans l’école primaire du Soleil Levant et à l’école secondaire de La Montée à Sherbrooke

Dans ces deux institutions scolaires de Sherbrooke

Malgré le froid de l’hiver québécois

Un accueil chaleureux m’attendait

J’y ai rencontré des enfants impatients de voyager à travers le conte et le Kasàlà

J’ai tout de suite pu me frayer un chemin dans le cœur de ces mômes

Ce fut un moment coup de cœur pour moi   De ceux que je n’oublierai jamais

Quelques témoignages des enfants :

« J’ai adoré l’histoire »

« J’avais l’impression d’être dans l’histoire »

« C’est la plus belle chose que j’ai entendue de ma vie »

« J’ai adoré la musique avec le conte »

« Tu peux me signer un autographe ? »

« Tu peux signer sur mes baskets ?? »

 Moi : « non tes parents vont te gronder » et l’enfant : « ce n’est pas grave ma mère ne dira rien »

« Tu as visité l’Algérie, le Maroc, le Cameroun, le Congo »

Quelle magie puissante qu’est l’enfance

Mar n’en a jamais marre pour les enfants

Avec mon sac a paroles je suis celui qui débarque à Québec

Pour un ciné-concert Avec David l’artisan créatif

Une animation de Conte pour les enfants du ”Projet Boulamarque” avec Hélène artiste poétesse

Amie des enfants

Mar celui qui célèbre l’Amour à l’occasion de la Saint-Valentin à Montréal

Par des récits d’ici et d’ailleurs

 

Je suis Mar celui qui continue de partager pour perpétuer la beauté de la parole

Je Voyage dans l’Ubuntu sur les ailes du kasàlà

Si je suis c`est parce que vous êtes

Ubuntu Ubuntu Ubuntu

 

Mar le nomade

Toujours avec sa flûte, son djembé, ses kass kass, et sa kalimba

Mar Ndiay, Rimouski, Mars 2024

*TUKKI signifie « voyage » en Wolof
**Dieredief signifie « merci » en Wolof