Nicole Matton

Amoureuse des mots depuis toujours, j’ai fait la « rencontre du Kasàlà » dans ma trajectoire de « chercheuse de sens ». D’emblée, j’ai été saisie par ce que j’ai appelé « l’effet kasàlà », cette impression d’enchantement et de force vivifiante, invariablement à l’œuvre tant chez les kasàleurs/kasàleuses, les kasàlé.e.s que chez l’auditoire. À travers cet art de l’écriture et de la parole, j’ai trouvé une voie signifiante pour poétiser la vie et nourrir ce fil précieux de l’émerveillement, qui relie l’individu à la communauté humaine et au vivant. Formée à la pratique du kasàlà par Jean N. S. Kabuta, j’ai obtenu ma certification de l’École du kasàlà de Rimouski (EKAR) en 2021. J’écris notamment des kasàlàs pour ritualiser des passages de vie : anniversaires, adieux au territoire, naissances. Cela m’amène aujourd’hui à transmettre ma passion pour cet art poétique, qui s’inscrit en harmonie avec mon bagage professionnel en communication, mes apprentissages de travail corporel et mon parcours en sociologie clinique, lié aux histoires de vie.

Coordonnées :

Sherbrooke, Québec, Canada
facteur16.matton@gmail.com

Langues de travail : français

Notre devoir le plus impérieux est peut-être de ne jamais lâcher le fil de la merveille. Grâce à lui, je sortirai vivante du plus sombre des labyrinthes.

Christiane Singer